Knowledge Base - Je suis un vétérinaire, et je n ai vu qu une seule réaction négative au vaccin en 20 ans de pratique

Je suis un vétérinaire, et je n'ai vu qu'une seule réaction négative au vaccin en 20 ans de pratique. 

  • Faux: vous ne pensez avoir vu qu'une seule réaction au vaccin en vingt ans de pratique!

L'enseignement vétérinaire en ce qui concerne les vaccins s'arrête après avoir fait la piqure. Les vétérinaires sont ignorants du vaste éventail de maladies qui découlent de la vaccination.

Les vétérinaires ont été formés pour décéler une réaction immédiate - où le chien est mortellement allergique au vaccin. Dans le cas d'une réaction allergique massive - choc anaphylactique - le vétérinaire est conseillé d'injecter de l'adrénaline dans l'animal pour sauver sa vie. Les documents de recherche publiés par d'éminents scientifiques montrent que les maladies suivantes peuvent être causées par les vaccins.


Est-ce votre vétérinaire est à la recherche de:

Anémie hémolytique auto-immune

Une maladie terrible  qui tue un chien habituellement en quelques jours. La progression de la maladie ressemble à la dernière étape du sida.
Les scientifiques en États-Unis ont publié en 1997 un document , en disant qu'il existe des preuves solides de lier cette maladie avec un autre vaccin.

Cancer


Dr Denis W Macey a signalé dans un journal américain vétérinaires que jusqu'à 22.000 chats développeront un cancer à l'endroit de l'injection de la vaccination chaque année aux Etats-Unis.

  • Les chats américains sont maintenant vaccinés dans la queue ou de la jambe afin qu'ils puissent la couper en cas de développement d'une maladie cancéreus.
  • Selon le New Scientist, publié en 1996, un virus de singe a contaminé des millions de doses de vaccins contre la polio a été directement impliqués dans le déclenchement du cancer.
  • Le virus, SV40, que les scientifiques ont trouvé dans plusieurs types de tumeurs, détruit un mécanisme de défense clé en éteignant une protéine qui protège les cellules contre les changements cancéreux. En 1961, SV40 a été découvert dans les cellules rénales de macaques (singes) utilisé pour la culture du virus de la polio
    pour les vaccins. Traduction.: Vaccins ont été montré pour causer des cancers héréditaires.

  • Un rétrovirus de type aviaire (oiseaux) leucémie Un rétrovirus de type aviaire (oiseaux) leucémiea a également été trouvé sur les endroits de cancers chez l'homme, soupçonné de venir du vaccin ROR.


Les reins de singe, des embryons de poussins, des hamsters, des canards, des cerveaux de chiens ou chats, les reins de chiens ou de chats, sont couramment utilisés comme souches de culture de vaccins. Si l'animal était utilisé comme une souche de de culture pour les vaccins, il porte son propre rétrovirus spécifique à l'espèce qui n'est pas dédecté et va rester dans le vaccin. De tels vaccins peuvent altérer de façon permanente les gènes de l'animal ou l'homme ayant reçu le vaccin.

Des défauts génétiques

Dr Larry Glickman à l'Université Purdue a constaté que les chiens vaccinés développent régulièrement des auto-anticorps à un large éventail de leurs produits biochimiques propres, y compris l'ADN.

  • L'importance de cette étude est immense. Cela signifie que les vaccins causent des défauts génétiques !!

Maladies de la thyroïde


Ils peuvent être causées par les vaccins, et il devient alors une condition héréditaire. Une fois un chien est soumis à des maladies de la thyroïde, elle ou lui n'a besoin plus que d'un déclencheur:

Par exemples, d'un vaccin, un polluant de l'environnement, du stress, ou d'insuffisances alimentaires - de développer à part entière  des maladies auto-immunes dont l'issu est génralement mortelle.

Leucémie

Dr Jean Dodds, un des plus grands experts au monde dans les réactions de vaccin canin, écrit:

  • Des vaccinations récentes avec un seul ou une combinaison avec un vaccin vivants du virus (MLV) modifiés,sont de plus en plus reconnue comme étant des vaccins contributeurs de maladies auto-immunitaire du sang, insuffisance de la moelle osseuse, et le dysfonctionnement d'organes.

Mme Dodds énumère:

Leucémie, maladie de la thyroïde, la maladie d'Addison, le diabète, et les lymphomes comme des maladies qui peuvent être déclenchées par les vaccins.

Parvovirus

  • Oui, le parvovirus a été créé par les vaccins. Cette maladie n'existait pas avant les années 1970.

En fait, les scientifiques nous disent qu'il a été créé par les fabricants de vaccins pour trouver une parade contre la maladie de Carré en ayant mis en culture des reins de chat qui ont été infectées par le entérite féline.
Puis ce vaccin contre la maldie de Carrée/ entérite féline a ensuite été injecté à des chiens à travers le monde permettant au parvovirous d'élever en même temps, sa tête laide au monde entier.


Une épidémie d'origine naturelle se propage alors lentement à travers les continents. Le  parvovirus est apparu avec un big bang, en conformité avec les politiques vaccinales des multi-nationale et pratiques de distributions ( Marketing).

En somme c'est similaire de la maldie du SIDA de l'homme considéré par certains scientifiques comme étant une peste introduite venant à nouveau une fois de plus, à partir du vaccin Salk contre la polio tristement célèbre qui a été développé sur les tissus de singe. VIH (les humains), FIV (chats), et SIV (singes)
sont des virus étroitement apparentés. Deux articles scientifiques distinctes liées à l'émergence du VIH chez l'homme avec l'utilisation de vaccins contre la polio SIV-infectés (cultivé sur des reins de singe) sur les hommes homosexuels à New York, et des citoyens innocents du Congo belge.

L'arthrite

Il existe de nombreuses études scientifiques reliant l'arthrite à la vaccination. Des composantes des vaccins ont même été isolé dans les os des personnes atteintes d'arthrite suite a des vaccinations.

Allergies

  • Il existe de nombreux, travaux de recherche montrant un lien entre les allergies et les vaccins.

Les animaux ayant une prédisposition génétique aux allergies (des familles de chiens ayant des antécédents de syndrome du côlon irritable / maladie de Crohn / entérite, asthme, rhume des foins, l'eczéma, les troubles déficitaires
de l'attention, et ainsi de suite), peuvent  devenir plus allergiques, ou devenir très sensibilisés, lors de l'injection de protéines étrangères (sérums et tissus organiques contenus dans les vaccins) en eux.
Demandez autour de vous - vous allez bientôt trouver des personnes avec des animaux, qui ont développés des allergies qu'ils n'ont pas l'habitude d'avoir peu de temps après qu'ils ont été vaccinés. Allergies aux piqures de puces ?

  • C'est un dommage collatéral à la vaccination.

Les manuels vétérinaires parlent ouvertement de réactions sériques, et les vaccins contenant du sérum. Une réaction du sérum n'est rien d'autre qu'une réaction allergique à des produits sanguins étrangers qui  ont injecté dans le flux sanguin. Elle peut être fatale. Tout récemment, le gouvernement britannique a ordonné le retrait des vaccins contre la polio contenant du sérum bovin en raison du risque d'ESB.

En 1983, Frick et Brooks a publié un document pour montrer que les allergies respiratoires (se manifestant par une dermatite atopique) se sont développées chez les chiens lorsqu'ils sont vaccinés contre la maladie de Carré, l'hépatite et la leptospirose vaccins juste avant, mais pas après, l'exposition à des extraits de pollen.

En d'autres termes, les vaccins déclenchent les prédispositions génétiques.
Les vétérinaires homéopathiques traitent une grande partie des problèmes de peau comme la vaccinosis (une réaction morbide aux vaccins).
C'est la pratique homéopathique qui est établie de longue date de reconnaître et de traiter les dommages inhérentes aux vaccinations.

L'épilepsie

Comme indiqué précédemment, il est scientifiquement reconnu que les vaccins peuvent provoquer l'épilepsie chez l'homme.
Dr Hans Selye a publié un article célèbre dans Nature en 1936 expliquant comment un organisme va réagir à un défi énorme (comme un vaccin). Tous les systèmes du corps vont alors entrer en action, et une hormone appelée COC peut être libéré. Cette hormone peut causer des lésions cérébrales et provoquer la destruction d'une grande partie du cerveau. L'épilepsie est un trouble neurologique du cerveau.

Le Manuel Merck précise,  que l'encéphalite (inflammation du cerveau) peut être causée par les vaccins. Il décrit également l'épilepsie comme un symptôme d'encéphalite.

© Pieter Wenk 2006-2014
http://www.b-a-r-f.com
All rights reserved.
This material may not be published, broadcast, re-written or redistributed without prior permission by the author.

Details

Created : 2013-03-06 18:54:28, Last Modified : 2014-01-02 17:31:03