For more information, please follow to page.
Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Effets des vaccinations sur les systèmes endocriniens et immunitaires des chiens

EFFETS DES VACCINATIONS SUR LES SYSTEMES ENDOCRINIENS ET IMMUNITAIRES DES CHIENS

par les Drs. Harm HogenEsch et Larry T.Glickman

L'inquiétude se répand parmi les maîtres, éleveurs et vétérinaires sur le fait que les vaccins courants causent des maladies liées à l'immunité chez les chiens. La vaccination est grandement efficace lorsqu'il s'agit de prévenir les maladies infectieuses, mais l'innocuité de plusieurs vaccins et la fréquence des inoculations se fait l'objet de nombreuses questions.

Le groupe de recherche sur les vaccins de l'Université de Purdue a mené plusieurs études pour traiter ces sujets. Dans l'une de ces études, nous essayons de déterminer si les vaccins courants causent des changements dans le système immunitaire du chien d'où résultera en fin de compte des maladies menacant la vie même de l'animal .

Les Beagles qui sont utilisés dans cette étude ont été élevés par nos soins, puis vaccinés suivant un protocole typique de ce qui se fait généralement pour les chiens domestiques.

Ces Beagles ont été étroitement suivis pendant 3 ans avec des tests divers dont des tests sanguins à interval régulier. Jusqu'à ce jour, la vaccination de routine de ces beagles n'a pas causé de signes flagrants de maladie clinique .

Cependant, le sang de tous les chiens vaccinés contient des concentrations particulièrement élevées d'anticorps dirigés contre les protéines qui sont présentes dans les vaccins commerciaux comme contaminants du processus de production.
Aucun des chiens-témoins non-vaccinés n'avait subi une augmentation similaire de ces anticorps . Ces protéines contaminantes sont typiquement d'origine bovine puisque le sérum foetal des veaux est utilisé comme composant des agents de croissance utilisés pour la culture des virus pour la production de vaccins.


La ressemblance très étroite dans la structure des protéines bovines et des protéines canines a pour résultat une situation où les anticorps produits par les chiens vaccinés peuvent s'entrecroiser avec les protéines des tissus des chiens dans un processus similaire à l'auto-immunité.
Les expériences menées chez d'autres espèces suggèrent que ces auto-anticorps pourraient finir par causer des maladies chez les animaux vaccinés mais ces chiens beagles devront être suivis plus longtemps pour déterminer cette possibilité.
De plus, la structure des réponses individuelles du système immunitaire à la vaccination dans cette étude, suggère une possible prédisposition génétique à l'auto-immunité.

L'étude décrite ci-dessus est unique dans le fait qu'elle essaie de déterminer si les vaccinations que les chiens recoivent de manière habituelle tout le long de leur vie ont des effets secondaires accumulatifs. La seule façon de rendre l'étude possible est de créer des conditions expérimentales où un groupe de chiens n'est pas vacciné. Les études sur les vaccins que nous menons à la fois chez les Beagles et chez d'autres chiens domestiques dans des conditions naturelles ont pour but de répondre aux questions suivantes :

  • Est-ce que la vaccination joue un rôle dans l'auto-immunité ?
  • Quel est le degré d'innocuité des vaccins couramment utilisés ?

  • À quelle fréquence ces vaccins doivent-ils être administrés ?

Commentaire de Catherine O.Driscoll (CHC):

Pourquoi est-ce que la BSAVA ou par exemple Intervet ou NOAH n'aideraient-ils pas à financer ces recherches ? C'est incontestablement de la plus haute importance. Cela indique que les chiens développent des auto-anticorps s'ils sont vaccinés. Cela inclut des auto-anticorps à l'ADN, ce qui signifie que le système immunitaire des chiens vaccinés s'attaque lui-même . Cela signifie que la maladie auto-immune ne peut que suivre.

Cela signifie que les vaccins causent du DOMMAGE GENETIQUE .

Les clubs de race qui sponsorisent la recherche génétique perdent sans doute leur temps jusqu'à ce que la cause réelle des maladies génétiques (les vaccins) soit éradiquée .

 

Merci à Catherine O'Driscoll pour avoir autoriser la traduction et la publication de son article et à tamtam pour la traduction (révisé par nougato Sept.2016)

http://www.canine-health-concern.org.uk

© Pieter Wenk 2006-2012 http://www.b-a-r-f.com
All rights reserved. This material may not be published, broadcast, re-written or redistributed without prior permission by the author

 

ImprimerE-mail

Paypal Faire un don.

Merci pour votre soutien. Les fonds récoltés serviront aux différents travaux de maintenance du site/serveur.

Amount: