Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

LES DANGERS DES VACCINS

ImprimerE-mail

Avec mes remerciements au Dr. vét. Patricia Jordan pour la permission de publier la traduction de son article Smoke and Mirrors qui traite des différents dangers concernant la vaccination de nos chiens avec un passage dédié à la

Leptospirose.

Merci également à tamtam pour ce gros travail de traduire ce texte en français avec le titre:

LES DANGERS DES VACCINS

Il existe beaucoup d' autres éléments importants à prendre en compte  quand on aborde l'inocuité  de la vaccination en général .
Il y a à présent une pléthore de recherches impliquant les vaccins dans la création de l'immunopathologie .La réponse immunitaire à la soupe chimique administrée par l'intermédiaire des vaccins,  a pour résultat la production d'anticorps. Les antigénes microbiens peuvent aussi provoquer la production d'anticorps 37

  • En vérité, les vaccins peuvent être responsables de production d'auto-anticorps, de maladies auto-immunes et de cancers.


L'immunogénétique des maladies d'auto-immunité et d'auto-anticorps sont sous contrôle génétique; cependant le vaccin lui-même crée une réponse génétique dans son sillage, la vaccination mène à des mutations du génome.

La maladie auto-immune d'une génération crééra la maladie génétique dans la génération suivante.

Donc les vaccins générent un impact génétique qui détermine non seulement la gravité de la réponse immunitaire dans les infections naturelles mais dictent aussi l'expression de la maladie auto-immune de par l'exposition répétée aux antigènes de par l'administration de vaccins.

Les marqueurs d'histocompatibilité sont aussi réactifs aux vaccins. L'altération génétique que subit le génome n'est jamais étudiée par les fabricants de vaccins. Cela devrait être une exigence pour la sécurité et l'efficacité des vaccins mais cela n'a pas été demandé par les agences gouvernementales de contrôle qui autorisent la mise sur le marché de ces produits.

  • La recherche montre que les lieux d'histocompatibilité des tissus humains et animaux inter-agissent avec les antigènes des vaccins qui, à leur tour sont responsables d'une pléthore d'effets secondaires et de maladies potentiellement mortelles.

En fait, on dispose d'exemples-preuves où l'antigène dans le cas de la leptospirose et de la maldie de Lyme produit la même pathologie que l'infection naturelle elle-même.


Pour simplifier, ces vaccins peuvent causer la maladie même que le vaccin est censé combattre. Dans certains cas, les vaccins à base virale peuvent même avoir pour conséquence la maladie virale elle-même.

Ceci est résumé dans le livre de Judith A.DeCava: La Vaccination: Examinons les faits Elle affirme:

  • Une personne non vaccinée court UN risque: attraper la maladie tandis que la personne vaccinée court DEUX risques: attraper la maladie + des problèmes dus au vaccin "

La réactivité exagérée aux vaccins se voit facilement dans le spectre des effets secondaires et des maladies qui suivent couramment l'administration de vaccins: l'anaphylaxie, l'anorexie, la fièvre, la déshydratation, la maladie auto-immune, les problèmes digestifs, la boîterie, de fortes vocalisations qui suivent la vaccinationet et aussi

des dysfonctionnements aigus d'organes: du rein, du foie et la pancréatite, la dermatite, le prurit, la dégénerescence des tissus mous, le cancer, la mort.

Il y a eu des cas de tous ces symptômes après le vaccin de la Leptospirose:

Chez des chiens qui ont contracté la Leptospirose, sa gravité peut être associée avec le coursus vaccinal et moins probablement  avec une exposition naturelle préalable, qui peut créer une réponse immunitaire humorale exagérée.
Toute vaccination aura un impact sur le milieu génétique de par une sensibilisation excessive des cellules T et du complexe immunitaire contrte l'antigène de la leptospirose, ce qui fait de la vaccination future et de l'exposition naturelle un grave danger à cause de ce super-antigène qui s'est créé.
L'emprise des vaccinations sur le système immunitaire et les réactions importantes qui en découlent amènent à une cascade de cytocine et à des pathologies de l'immunité effrayantes  .

Dans le rare cas d'exposition à la leptopirose, la réaction super-antigène a un potentiel de risques mortels de par les insuffisances rénales provoquées.
Le même danger existe pour toutes les vaccinations une par une et la probabilité et la gravité de la réaction augmentent de façon exponentielle à chaque fois que l'on inocule le vaccin ( et pour la leptospirose, cela peut être 2 fois par an !)

  • En fait, certains chiens qui sont vaccinés contre la leptospirose meurent d'arrêt rénal en 48 heures: le même type de pathologie que la vraie maladie créerait.

Dr Ronald Schultz reconnaît ce risque et conseille de bien s'assurer d'une raison valable pour injecter car à chaque fois que vous injectez, vous pouvez tuer le chien.

Il apparait que le microbiologiste Antoine Beauchamp avait raison sur la cause des maladies et la théorie du terrain.
La théorie du terrain stipule que c'est l'organisme du sujet qui détermine la maladie et la réponse individuelle à l'antigène à l'intérieur des cellules immunitaires du patient; les multiples inoculations de vaccins sur-sensibilisent le patient, ce qui aboutit à un état de véritable crise et quand il y a
collision entre l'antigène et les cellules immunitaires, le résultat est la maladie.

Des études  scientifiques sponsorisées par Pfizer sont accompagnées de mesures éducatives de façon à produire des recommandations en faveur de la vaccination du chien SANS PREUVE que le vaccin est sûr et efficace. Ils utilisent des termes comme susceptibles de ou semble pour expotentialiser le bénéfice de la vaccination non-existant en fait. Ils disent que ces vaccins sont " apparemment efficaces; ils éliminent de leurs écrits tous les faits négatifs, en affirmant
que les données publiées qui valideraient ces soucis sont manquantes, car il n'y a aucun organisme indépendant qui pourrait publier quoi que ce soit sur les réactions aux vaccins, aux USA.

Tous les laboratoires  pharmaceutiques et les vétérinaires  peuvent se cacher derrière cette affirmation et les effets secondaires des vaccins de la leptospirose continueront  sans qu'on en parle.

Quand j'ai insisté auprès de Merial pour obtenir la preuve que les vaccins de la leptospirose  procuraient véritablement  une immunité  pendant une année entière, ils ont fini par m'envoyer un article où leurs vaccins  n'étaient même pas testés. Le labo faisait suivre un travail venant d'Intervet aux Pays-bas.
Intervet est la source  de beaucoup de conflits au Royaume-Uni parce qu'ils organisent  des campagnes de marketing annuelles pour défendre la vaccination annuelle des chiens malgré le fait  qu'il n'existe pas de recommandation officielle de l'Association Mondiale des Vétérinaires des Petits Animaux ou de notre AVMA ou AAHA.

Paypal Faire un don.

Merci pour vos soutiens. Ils vont servir récolter les fonds permettant différentes actions, comme des analyses, présences aux expositions etc. 10% sont attribués pour différentes travaux de maintenance du site/serveur.

Quantité:


bed-fluent
bed-fluent
bed-fluent