Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Système immunitaire défaillant - Démodécie-Démodex

ImprimerE-mail

Système immunitaire défaillant Démodécie-Démodex

Si votre chien devrait souffrir de cet affection, tapez: Mon chien souffre de démodex-démodécie.
Puis-je le nourrir naturellement à base de viande crue ?


demodexMaladie ou l’affection d’un système immunitaire défaillant ?

Beaucoup de personnes partent du principe qu'il s'agit d'une maladie, alors que les ravages sont causés par ce petit acarien (demodex canis) qui est omniprésent dans notre environnement naturel. Il est donc toujours présent sur nos chiens et ne se met normalement pas au travail pour produire des lésions cutanées pouvant engendrer des infections, sauf si le système immunitaire n'est pas ou plus en mesure de le combattre.


Ce que nous appellons Démodex n'est en fait pas une maladie mais le symptôme de l'aflaiblissement du système immuntaire.

Il touche malheureusement essentiellement des chiots d'une mère avec un système immunitaire défaillant et qui n'est plus en mesure d'assumer l'immunité de sa progéniture. Ces dernières années ce phénomène a hélas pris de l'ampleur et touche même de plus en plus des élevages même réputés pour leur sérieux.Généralement les femelles qui ne sont plus en mesure de protéger leurs progénitures contre le développement du Démodex ne sont normalement plus admises pour la procréation.

Ce qui n’est en rien étonnant. La formation du système immunitaire et son maintient en bonne santé est au fond étroitement lié à la qualité de l'alimention. Donc à des composants respectant le sytème digestif d'un carnivore qui devraient donc par sa nature être essentiellement carnés, comme c'est les cas par exemple pour des proies que des canidés ou felins vivant en liberté chassent pour subvenir aux besoins alimentaires.
De nos jours, la majorité des éleveurs se sont engagés par une convention signée avec une société d’une grande marque d’alimentation industrielle qui leurs offre des conditions d'approvisionnement préférentielles avec des rabais souvent substantiels et deviennent ainsi dans les mains des spécialistes en marketing des ces sociétés des instruments malléables pour promouvoir souvent efficacement la vente des croquettes ou boites humides. Avec raisons ces éleveurs demandent des explications aux fabricants de croquettes, qui avancent, comme de coutume un aspect héréditaire, registre en somme classique permettant d’une manière élégante de contourner des questions plus gênantes.

Cette allergie, en somme parfaitement évitable était nettement moins courante il y a 50 ans. Elle touche essentiellement des chiots agés de 3-5 mois, mais peu fort bien se développer sur un chien agé, atteint dans sa santé par exemple par une maladie cancéreuse, affaiblissant le système immunitaire, surtout par exemple avec un traitement en chimio therapie qui est très lourd.
Curieusement le démodex n'affecte pour ainsi dire pas les élevages dont les géniteurs sont nourris naturellement à base de viande crue, B.A.R.F. Cela permet de tirer la conclusion que ce privilège est pour l'essentiel réservé aux élevages nourrissant avec une alimentation industrielle judicieusement concocté par des vétérinaires conseils aux services des fabricants.


Barbara J. Andrews, colomnistes de différents magazines canins et écrivains de livres, éleveuse de chiens et juge chevronné:


D'abord, le demodex n'est ni contagieux, ni héréditaire.


Pendant cinquante ans nous avons été amenés à croire que cette affection était héréditaire. Les vétérinaires ont blâmé les sélectionneurs et par conséquent également les propriétaires. Des discussions très nombreuses ont surgi dont le perdant n’était finalement que le chiot. Dans les dernières années soixante on m'a dit que mon chiot Doberman avait hérité de la gale. Etant commentateur du monde canin j’avais des relations avec les sélectionneurs des Dalmatiens dont la la célèbre éleveuse Norma Price laquelle était catégorique: l’affection démodex n’est pas héréditaire mais même après des évidences irréfutables il fallait encore quelques décennies pour que la profession vétérinaire en tienne enfin compte. Ces acariens microscopiques qui attaquent les follicules de cheveux sont partout. Probablement il y en un mème sur votre nez.


Il est impossible de déceler une telle affection à l'oeil nu.

Le diagnostic se fait par un grattage de la peau et en regardant les cellules desserrées sous un microscope. Ces ravageurs microscopiques sont facilement identifiables par agrandissement. Un chien se grattant ou avec une peau rougeâtre ne signifie pas qu'il est atteint de démodex .Une gale sacoptic peut fort bien provoquer d'intense démangeaisons ce qui n'est pas le cas du démodex. Ce sont les symptômes, donc des infections parfois pustuleuses lesquelles ont la capacité de les provoquer. Les problèmes de peau des chiens sont courant et sont souvent en relation avec l'environnement ou à une situation de stress. Mais si de tels symptômes persistaient pendant plusieurs jours, une visite chez le vétérinaire s'impose en lui demandant alors de faire également un prélèvement par grattage de la peau.

Les acariens s'incrustent dans la racine des poils, provoquant ainsi la perte de poils en laissant ainsi une fine marque chauve rosâtre. Les répétitions de ce processus ainsi que leur progression permettent un développement de cette affection pouvant alors prendre un aspect généralisé.

Symptômes :

Les premiers symptômes commencent généralement à se manifester autour des yeux par la perte de poils. A ce stade le démodex étant encore de nature essentiellement locale, les chances des traitements sont naturellement plus efficaces. En ignorant ces symptômes l'évolution peut alors relativement rapidement se développer vers un démodex généralisé.

 

alt=démodex localisé Cet image montre le début d'un démodex. A ce stade il est encore considéré comme local.
alt=démodex généralisé Cet image montre un démodex généralisé.
alt=dégats démodex Cet image montre un cas dont le début du traitement avait été négligé.

De nos jours les vétérinaires disposent de tout un arsenal de différentes substances permettant de combattre les ravages causés par ce minuscule acarien. Cependant tous ces traitements se focalisent uniquement sur le symptôme, mais pas la cause, dont la source est un système immunitaire défaillant. Il faudrait donc agir en même temps sur le renforcement du système immunitaire du chien, surtout en considérant que la récidive et malheureusement possible, signifiant qu'il faudrait alors se résoudre à recommencer les traitements. Le renforcement du système immunitaire se passe en offrant au chien une alimentation de haute qualité, dont la grande partie des composants sont métabolisés, donc assimilables. Tout en respectant son système digestif. Le chien étant encore un carnivore, de par sa nature elle devrait être essentiellement carnée, BARF. Il n'est pas surprenant que de plus en plus de personnes avec des chiens qui développaient régulièrement une allergie liée au Démodex ont pu constater que ce simple changement du régime alimentaire avaient d'excellents résultats.

 

Remerciements à Barbara J. Andrews pour sa permission de traduire et d'utiliser ces textes.

© Pieter Wenk 2006-2014
http://www.b-a-r-f.com
All rights reserved.
This material may not be published, broadcast,
re-written or redistributed without prior permission by the author

Paypal Faire un don.

Merci pour vos soutiens. Ils vont servir récolter les fonds permettant différentes actions, comme des analyses, présences aux expositions etc. 10% sont attribués pour différentes travaux de maintenance du site/serveur.

Quantité:


bed-fluent
bed-fluent
bed-fluent