For more information, please follow to page.
Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Vitamines-minéraux

Vitamines, Minéraux et Oligo-éléments.

Vitamine C (acide ascorbique)

La vitamine C est l'une des vitamines les plus importantes pour le système immunitaire et assure la stabilité des ligaments. Elle joue également un rôle important pour les os ; les dents, la défense immunitaire et la lutte contre le cancer et enfin le métabolisme du fer. La vitamine C est hydrosoluble (c.a.d. qu’elle ne peut être stockée).

Le chien est en mesure de la synthétiser en quantité suffisante, contrairement à l’homme ou aux singes notamment. Cette synthèse s’effectue pour l’essentiel dans le foie. Cependant lors de situation de stress extrême ou de pollution de l’environnement il est nécessaire d’en donner en compléments.

 

Conséquences de carences :
Très peu probable (cf. ci-dessus). Cela peut empêcher l’assimilation du fer et provoquer des saignements, des plaies au niveau des gencives, ainsi qu’une diminution des défenses immunitaires.
Carence grave = scorbut, trouble mentaux, faiblesse musculaire, anorexie.

Conséquences d’un apport trop important :

Non toxique. Il est vrai que le chien a souvent un fort taux d’apport en vitamine C, mais l’assimilation de celle-ci dépend du type de vitamine C présent. Un surdosage peut s’exprimer par une distension de la peau, une difficulté à cicatriser, insomnie, excitation, calcul rénaux, trouble stomacal.
Par ailleurs on considère que la vitamine C synthétique n’est pas aussi bien assimilée et employée que la vitamine C naturelle, c'est-à-dire que l’organisme a besoin d’autres substances présentes dans les fruits et légumes afin d’aider à une assimilation optimale de la vitamine C et que ces substances ne se retrouvent pas dans la vitamine C synthétique.

 

Aliments principaux :
Dans toutes les viandes, légumes, fruits et plus particulièrement présente dans:  chou rose, chou vert, chou-fleur, brocoli, paprika, kiwi, groseilles, oranges et fraises.


Vitamine D2 (Ergocalciférol)

La vitamine D est générée par le corps sous l’effet du soleil et ce à partir des provitamines des aliments végétaux. Elle fait partie des vitamines liposolubles (cad qu’elle est stockée par le corps) et est utilisée lors de l’assimilation du Calcium et de la vitamine A. Elle joue un rôle important dans le métabolisme du calcium et du phosphate, et donc dans la croissances des os et des dents, ainsi que dans le fonctionnement des reins. Un surdosage peut avoir des effets nocifs (empoisonnement).

Les symptômes en sont entre autre des nausées et vomissements. Afin de remédier aux carences en vitamines D on peut donner des huiles de poissons, des sardines à l’huile. Elles sont stockées dans le foie et les tissus graisseux.

Il faut faire attention lors d’un apport de vitamines en plus de huile de foie de morue car cela pourrait provoquer un léger surdosage

Besoin pour un chien adulte : 10 IE/kg poids.


Conséquences de carences:

On peut constater des problèmes dentaires, malformations du thorax ou ostéomalacie (fragilisation des os)


Conséquences d’un apport trop important:

Un surdosage est rare. Les suites d’un surdosage très important sont : perte de poids, nausées, calcification trop importante, décès. Des compléments de vitamine D ne devraient être donnés que sur indications vétérinaires.


Aliments principaux:

Huile de foie de morue, sardines à l’huile, jaune d’oeuf, produits laitiers


Vitamine D3 (Cholécalciférol)

La vitamine D3 est avec la D2 la plus importante du groupe des vitamines D. Elle est également considérée comme la forme active de la vitamine D. La vitamine D3, qui en fait n’est pas une vitamine mais une hormone, régule l’assimilation du calcium et du phosphate dans le système gastrique (estomac, intestins).

Elle se trouve uniquement dans l’alimentation. Elle est synthétisée au niveau de la peau par l’action des ultraviolets sur le cholestérol. Pour cela il faut cependant la présence de lumière ultraviolette (lumière du soleil). Elle est transformée en sa forme biologique active ensuite par le foie et les tissus rénaux. Elle facilite l'absorption intestinale du calcium et du phosphore, aide à la fixation du calcium sur les os c'est à dire à leur croissance, à leur renouvellement mais aussi à son excrétion rénale. Elle agit comme une hormone hypercalcémiante et va entrer en rapport avec les autres hormones du métabolisme phosphocalcique. Une carence est créée inévitablement par un manque d’uv ou par une quantité insuffisante dans l’alimentation.

On considère qu'avec un minimum d'exposition (15 à 30 minutes pas jour), l'essentiel de la vitamine D - de 50 à 90 % - est produit par la peau


Conséquences de carences:

Une carence en vitamine D3 réduit la teneur du sang en calcium et phosphate, conduisant parfois à des maladies des os. Chez les chiots et les jeunes chiens une diminution de la quantité de calcium dans les os en pleine croissance conduit au rachitisme. Chez le chien adulte cela donne une diminution de la calcification des os entraînant ensuite une ostéomalacie.


Conséquences d’un apport trop important:

Si l’apport en vitamine D2 est trop important sur une longue période, la teneur en calcium du sang augmente, et peu provoquer des empoisonnements. Les premiers signes sont par exemple, perte d’appétit, nausée, vomissements. Plus tard on a une augmentation de la soif, des urines, nervosité et augmentation de la tension. Le calcium peut stagner dans tout le corps et essentiellement dans les reins provoquant ainsi des dommages irréversibles.


Aliments principaux:

Dans les tissus graisseux animaux, les huiles de foie de poissons, en plus petites quantités dans les oeufs de poule, le lait, beurre et autres fromages riches en graisses.


Vitamine E (Tocophérol)

La vitamine E est un ensemble de substances chimiques aux caractéristiques semblables à celles des vitamines. Elles participent à la respiration de cellule, aux processus de désintoxication du corps aussi bien qu’aux défenses immunitaires. Le besoin varie en particulier en fonction de l’apport simultanée en matière grasse insaturée. Elle favorise le développement des jeunes chiens de façon saine. Elle fait partie des vitamines liposolubles et c’est un antioxydant naturel, anti-vieillissement (lutte contre les radicaux libres), améliore la fonction sexuelle par formation d'hormones

Besoin pour un chien adulte : 1,1 mg/kg poids.


Conséquences de carences:

Une carence apparaît rarement dans des conditions normales. On peut, dans le cas contraire, observer une faiblesse musculaire.


Conséquences d’un apport trop important:

Le chien est plutôt tolérant vis-à-vis d’un surdosage en vitamine E. Un surdosage peut toute fois provoquer une anorexie.


Aliments principaux:

Flocons d’avoine, son, pain blanc, huile de tournesol, œuf dur, graine de lin, paprika, framboises. Les aliments d’origine animale contiennent peu de vitamine E.


Vitamine H (Biotine ou Coenzyme R)

Elle fait partie du „vitamine B-Complexe“. Elle est importante pour la peau, les cheveux, le métabolisme des acides gras ainsi que la coagulation du sang. Lors de maladie de l’appareil digestif ou d’un traitement médicamenteux à long terme on peut voir apparaître des carences. Lors de la prise d’œufs crus, le blanc d’œuf doit être évité. Le blanc d’œuf contient une substance empêchant la fixation de la biotine contenue dans le jaune d’œuf par l’organisme.

Besoin pour un chien adulte : 0,002 mg/kg poids.


Conséquences de carences:

Elles sont rares puisque dans un intestin fonctionnant correctement, les bactéries présentes synthétisent la biotine et une alimentation normale fournit la vitamine H en quantité suffisante.

Lors de fortes carences les symptômes suivants peuvent apparaître : lésions cutanées, perte de poils, poils secs et cassants, faiblesse musculaire croissante de l’arrière train.


Conséquences d’un apport trop important:

non toxique.


Aliments principaux:

Foie, rognons de mouton, agneau, fruits, riz complet.


Vitamine K

Les formes de la vitamine K existantes à l’état naturel sont les vitamines K1 et K2. Ce sont des vitamines liposolubles et elles assurent des dents saines, une bonne formation du système osseux, la coagulation du sang, la cicatrisation et la vitalité. Elle est synthétisée par l’effet de la lumière mais également très facilement détruite sous l’effet de la chaleur. En cas de carence, le temps de coagulation se prolonge, des troubles digestifs peuvent apparaître ainsi que des maladies du foie chroniques. Il semblerait que ces carences soient encouragées lors de maladie de l’appareil digestif ou du foie. L’ostéoporose entraîne souvent une perte accrue de calcium, allant aussi de pair avec un manque de vitamine K. La vitamine K a également une action corrective sur un surdosage de vitamine du fait de son action contradictoire à celle de la vitamine A. De la vitamine K1 l’organisme peut synthétiser de la vitamine K2 sous plusieurs formes. Après le foie, les muscles (cardiaques) et la peau sont les endroits principaux où l’assimilation a lieu. Elle a également lieu dans les reins, poumons, la moelle épinière.
Vitamine K1 (Phytoméniadone)

Un apport n’est en général pas nécessaire, hormis lors d’une thérapie antibactérienne, puisque l’organisme garantit l’apport par le biais de la synthèse des bactéries dans la flore intestinale. Elle est importante pour la coagulation et joue un rôle important dans la transformation des acides aminés et l’activation des protéines dans les tissus osseux, ainsi que dans la musculature de l’appareil moteur (notamment squelette). Elle fixe le calcium et permet l’assimilation dans le squelette. C’est une vitamine liposoluble et est donc stockée en faible quantité dans les os et le foie.

Besoin pour un chien adulte : 0,0 mg/kg poids.


Conséquences de carences:

inconnue. Elle ne peut apparaître que lors d’une destruction de la flore intestinale ou lors d’apports importants d’antibiotiques ou d’amides. L’absorption de raticide peut également détruire la vitamine K présente dans l’organisme et provoquer des carences, et ralentir la coagulation. Une carence se manifeste par le biais d’hémorragies.


Conséquences d’un apport trop important:

inconnue, puisque la marge de sécurité est d'environ 50 fois l'apport quotidien conseillé.


Aliments principaux:

Foie, farine de poisson, huile de tournesol, viande, légumes, céréales.

Plus particulièrement: Poulet, la viande bovine et de mouton, salade, chou rouge, chou-fleur, épinards, chou rose, choucroute, chou vert.


Vitamine K2 (Ménaquinone)

La vitamine K2 joue un rôle important dans la régulation du flux sanguin, la prévention d'hyperprothrombinémie (taux de prothrombine sanguin trop élevé), la récupération des muscles, l’activité enzymatique, la gestion de l’énergie, la garantie du fonctionnement des reins et du foie, le métabolisme des os, le renforcement du système immunitaire, la garantie du métabolisme de la flore intestinal, la facilitation de la digestion, la régulation des autres vitamines, la coagulation, la prévention des caries, le traitement des KEUCHHUSTEN. Elle facilite l’action des antibiotiques, neutralise l’action de certains poisons dus aux moisissures (p.ex. Cumarinbasis). La vitamine K2 est mieux assimilée avec des graisses dont les molécules sont courtes ou moyennes qu’avec des graisses complexes. En outre elle semble exercer la fonction de désintoxication, plus particulièrement la K2, puisqu’elle est générée par la flore intestinale. Cependant il est encore incertain si la vitamine K2 générée par les bactéries contribue effectivement à l’apport en vitamines K dans la mesure où elle est produite dans une section de l’intestin, dans laquelle elles ne peuvent plus être utilisées pour le métabolisme de l’organisme.


Vitamine K3 (Ménadione) K4 et analogue aux vitamines K

N’existe pas sous cette forme à l’état naturel. Elle ne peut pas être transformée en vitamine K1 par l’organisme. Elle est interdite dans l’industrie agro-alimentaire pour l’humain! Dans la mesure où presque toutes les marques d’aliments industriels contiennent 10 fois, cent fois, voir mille fois la quantité nécessaire en vitamine K et que la vitamine K3 est la plus utilisée (vitamine toxique), on peut parler de menaces potentielles importantes pour le chien.

Les symptômes d’une consommation trop importante de vitamine K3 sont : thrombose, vomissement, tachycardie, hypotension artérielle, anémie, hypersudation. Ses sels (la ménadione n’est pas utilisable sous sa forme originelle) sont interdits dans l’industrie agroalimentaire. En médecine on considère l’emploi de vitamine K3 comme irresponsable du fait de ses effets négatifs. La vitamine K3 et les vitamines analogues sont synthétisées artificiellement sous forme de sels hydrosolubles. Les effets secondaires considérables ont déjà été mentionnés dans le Journal Officiel de 1989. Dans la médecine humaine on est arrivé à la conclusion suite aux effets secondaires de la vitamine K3 que l’utilisation de cette vitamine sous sa forme actuelle n’est pas acceptable, puisqu’elle peut conduire jusqu’à la mort dans certains cas.

Aux USA, la vitamine K3 est interdite (ENSMINGER, 1995 !) du fait de ces effets toxiques dans la médecine générale ainsi que dans les aliments. En Allemagne, l’utilisation de la vitamine K3 dans l’alimentation animale n’est soumise à aucune restriction. Elle est cependant également interdite dans l’industrie agroalimentaire humaine. Il est encore inconnu dans quelle mesure la vitamine K3 passe dans les aliments par le biais du lait ou des œufs. Le BMELF (« Bundesministeriums für Ernährung, Landwirtschaft und Forsten » = ministère de l’agroalimentaire, de l’agriculture et de la forêt) n’a pas encore été en mesure d’exclure cette possibilité. La vitamine K3 (ménadione ou forme dérivées) est assimilée directement via les enzymes du pancréas par le système lymphatique, comme c’est également le cas pour les vitamines K1 et K2. En outre, les vitamines K1 et K2 sont soumis à un régulateur naturel (le foie) qui est mis hors circuit dans le cas de la vitamine K3.
Nicotinamide ou vitamine PP

 

Nicotinamide ou vitamine PP

Elle est disponible dans l’organisme sous forme de nicotinamide. Sa tâche principale est le transport de l’hydrogène. Le chien est en mesure de former de la vitamine PP depuis des acides aminés tel que le Tryptophane La nicotinamide fait partie des vitamines hydrosolubles. L’absorption de protéines en grandes quantités (par ex. caséine) diminue de manière remarquable le besoin en amide nicotinique.

Besoin pour un chien adulte : 0,2 mg/kg poids


Conséquences de carences:

Troubles cutanés, érythèmes douloureux plus particulièrement sur la face interne de la lèvre supérieure, la langue, le larynx et sur les muqueuses intestinales. Ces maladies dues aux carences sont attribuées à une administration de rations riches en céréales puisque les grains (plus particulièrement ceux de mais) contiennent de la nicotinamide sous une forme difficilement assimilable par le chien.

D’autres symptômes de carences peuvent apparaître : perte de l’appétit, muqueuse buccale rouge carmin connue comme « Black Tongue ».


Conséquences d’un apport trop important:

inconnue


Aliments principaux:

viande, abas, levure de bière.

 

Imprimer E-mail

Paypal Faire un don.

Merci pour votre soutien. Les fonds récoltés serviront aux différents travaux de maintenance du site/serveur.

Amount: