Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Le chien est-il un carnivore ou un omnivore ?

 Imprimer  E-mail

Le chien est-il un carnivore ou un omnivore ?

C'est une question que beaucoup de personnes se posent et hélas, un certain milieu de la santé animale, généralement au service de l'industrie alimentaire pour chiens, avance la thèse que le chien, par suite de sa domestication, serait devenu un omnivore. En somme un mammifère similaire au porc. De leur point de vue, ces thèses, dont certaines remplissent les journaux médicaux vétérinaires, ne manquent pas de cohérence. Un chien omnivore serait naturellement en mesure d'assimiler les différents déchets de l'industrie agro-alimentaire dont l'essentiel est à base végétale. En somme, ces industries n'auraient rien contre le fait de pouvoir transformer nos chiens en stations de recyclages de différents déchets, leurs permettant ainsi d'optimiser les bénéfices financiers par une meilleure utilisation de ces déchets, dont les sources sont pour ainsi dire inépuisables.

Un simple coup d'œil dans la gueule du chien serait pourtant suffisant pour comprendre que le chien fait partie des mammifères carnivores. Sa dentition est sans le moindre doute celle d'un carnivore, doté d'une mâchoire puissante permettant de déchiqueter proies et os.

alt=
Source: Dr Edgard VERLAGUET

Son système digestif ne peut être autrement que celui d'un carnivore. Ses sucs gastriques sont très acides, atteignant un pH en dessous de 1 pendant la phase de digestion. Sa digestion se fait par enzymes et non par micro-organismes comme c'est le cas, par exemple, pour la vache qui dispose d'abord de 5 estomacs puis d'un intestin long (12-15 m) lui permettant de métaboliser une alimentation essentiellement composée de végétaux. Par son système digestif lent, elle est capable de digérer la cellulose ce qui est impossible pour un chien, dont l'intestin est celui d'un carnivore, donc court (2-5 m).

 

La science étant de nature évolutive, les dernières conclusions des biologistes ne devraient plus laisser de doutes :

Le chien, longtemps baptisé du nom scientifique de Canis Familiaris, est depuis peu considéré par les biologistes comme une sous-espèce du loup (Canis Lupus), ce qui lui a valu d'être dernièrement reclassifié en tant que Canis Lupus Familiaris. Preuve de leur compatibilité génétique, chien et loup peuvent se reproduire entre eux sans aucun problème. Ces unions ont donné naissance à plusieurs races de chiens (chien-loup de Saarlos, chien-loup tchèque, chien-loup d'Italie), dont certaines sont d'ores et déjà reconnues par la Fédération Canine Internationale. L'alimentation de ces hybrides ne pose pas de problème particulier, car le système digestif de tous les canidés est identique. Donc celui de carnivore.

Merci à Karnivor pour la grande partie de ce texte.

Une alimentation carnée naturelle à base de viande crue (B.A.R.F.) ou de proies entières est donc l'alimentation qui correspond à la nature des chiens.

 

© Pieter Wenk 2006-2014
http://www.b-a-r-f.com

All rights reserved.
This material may not be published, broadcast,
re-written or redistributed without prior permission by the author

Paypal Faire un don.

Merci pour vos soutiens. Ils vont servir récolter les fonds permettant différentes actions, comme des analyses, présences aux expositions etc. 10% sont attribués pour différentes travaux de maintenance du site/serveur.

Quantité:


bed-fluent
bed-fluent
bed-fluent