Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Une meilleure gamelle pour une meilleure vie de nos chiens

ImprimerE-mail

Une meilleure gamelle pour une meilleure vie

gamelle chiens

Félicitations, vous venez d’acquérir un chiot, qui va devenir en quelques mois un chien, c’est-à-dire un carnivore social, chasseur, parfois gardien, capable du pire et du meilleur, suivant la socialisation et l’éducation que l’homme lui aura données.


Arrivée à la maison

Ce n’est pas le moment d’inviter tous les amis à venir voir le nouvel arrivant. Attendez quelques jours pour que le chiot puisse s’habituer aux personnes qui vivent dans la maison et qu’il se sente en sécurité. N’oubliez pas qu’il vient de quitter ses frères et soeurs pour sa nouvelle demeure, c’est un stress considérable pour lui.

Laissez votre chiot se promener en toute liberté, pour inspecter sa nouvelle demeure, au moindre signe de désir d’élimination, portez-le où il devra faire ses besoins. Au cours de ses explorations il prendra sûrement des choses interdites dans sa bouche, donc vous devrez le punir d’un «non » et d’un pincement au cou ou de l’oreille et donnez-lui un objet autorisé.
S’il a peur de quelque chose, évitez de le prendre dans vos bras ou de le caresser afin de ne pas amplifier sa peur. Rassurez-le avec votre voix. Votre chiot va encore dormir énormément ce qui ne devrait ni vous étonner ou inquiéter. Soyez au début prudent avec les longues promenades pouvant rapidement fatiguer le chiot. Il ne va pas vous dire d’arrêter la promenade mais en cas d’une fatigue trop importante, il va simplement s’affaisser, ce qu’il faut éviter. Si nécessaire vous pouvez le porter dans vos bras. Ne laisser personne déranger son sommeil.

Ce dont vous aurez besoin.

  • Beaucoup d’amour
  • De la patience
  • Une main de fer, dans un gant de velours
  • Deux gamelles
  • Un collier que vous pourrez ajuster
  • Une laisse
  • Un coupe griffes de bonne qualité
  • Une brosse pour poil court, et pour des chiens à poils long, un peigne spécial
  • Un coussin, corbeille ou couverture matelassée où il pourra dormir, au lieu d’utiliser votre divan
  • Des jouets tels qu’une balle, une corde torsadée, un gros jouet mou
  • Vinaigre, pour nettoyer les pipis, ¾ tasses environ dans 1 litre d’eau, le garder dans un vaporisateur

Propreté

Rendre un chiot propre n’est absolument pas compliqué !

NE JAMAIS METTRE LE NEZ DU CHIOT DANS SON URINE OU EXCREMENTS

Choisissez un endroit où il fera ses besoins lorsqu’il sortira dehors. N’hésitez pas à prolonger cette mini-ballade en cas de besoin.
Le mieux est de garder le chiot dans votre chambre les premières nuits si possible dans une caisse de transport comme par exemple un Vari-Kennel. Mettez un linge voir coussin relativement douillet dans la caisse. Avant de vous coucher, mettez le chiot dans la caisse et fermez le petit portail. Si le chiot a besoin de se soulager il fera suffisamment de bruits pour vous faire sortir du lit, hélas au début même en pleine nuit. Quand il est en train de faire ses besoins dehors, n’oubliez pas de le féliciter, ce qui permet de rendre votre chiot propre plus rapidement. Dans la journée, vous le sortirez après son dodo, quand il aura mangé et après les jeux. Vous vous rendrez rapidement compte si votre chiot a besoin de se soulager à sa manière inquiétante de renifler par terre en quête d’un endroit idéal. C’est le moment de le sortir immédiatement, sans tarder.


Alimentation

Votre éleveur a la grande sagesse de nourrir ses chiens géniteurs et les chiots avec une alimentation à base de viande crue, respectant le système digestif du chien et de votre chiot. Votre chiot est un carnivore et occasionnellement un opportuniste. Il dispose donc d’un système immunitaire fort ce qui n’est hélas souvent pas le cas de ses consoeurs/confrères nourris avec des croquettes dont les composants sont de piètre qualité et contiennent des substances chimiques multiples, sources d’allergies et de maladies.

Votre chiot est habitué à recevoir une alimentation de carnivore, donc pour l’essentiel de viande et d’os charnus. C’est une alimentation de très haute qualité avec des protéines, acides aminés, vitamines, minéraux et oligo-éléments en quantités suffisantes et surtout sous la forme naturelle, donc disponible et facilement métabolisable par votre chiot. Ce qui n’est que partiellement le cas pour l’alimentation industrielle contenant des vitamines de synthèse, minéraux et oligo-éléments de qualités bon marché avec également des protéines plus difficilement assimilées surtout celles sous forme azotée. En outre les croquettes sont généralement composées de 80% de céréales déclassées et d’autres déchets végétaux de piètre qualité et seulement entre 15-25% de farine de viande de provenances et compositions inconnues.

Le tout dénaturé suite à la production se faisant à hautes températures et sous pressions élevées. C’est une nourriture morte, amorphe qui n’est pas faite pour un carnivore.

Votre chiot mange donc une alimentation carnée crue lui permettant de grandir lentement pour former correctement son ossature, ligaments et musculature, ce qui est important et pouvant éviter des problèmes d’aplombs à l’âge adulte. Grâce à cette nourriture idéale pour son système digestif, il sera moins sujet aux parasites, aux problèmes de digestion, aux mauvaises odeurs, au tartre ou aux infections de gencives.

Il aura un poil superbe et une vitalité enviée par beaucoup de chiens. Ses crottes seront petites, compactes et n’auront pas une odeur nauséabonde.

Vous aurez un chien adulte superbe et en pleine santé.

Il n'y a absolument rien de bien compliqué à nourrir votre chiot avec une alimentation à base de viande crue. Juste de la viande, des os charnus, un peu de légumes et d’huile et vous êtes déjà prêt pour lui offrir une nourriture de très haute qualité.

Sa ration journalière se situe entre 4-6% de son poids. Elle peut varier relativement fortement en fonction de l’activité et également de la race du chiot. A cet âge il devrait encore recevoir sa ration quotidienne fractionnée en 3 repas généralement jusqu’à ses 6 mois.

Évitez de lui laisser de la nourriture en tout temps.
De l’eau fraîche toujours à volonté, sauf la nuit pour hâter la propreté. Votre chiot nourri naturellement boit moins d’eau que ceux nourris avec des croquettes, ce qui est parfaitement normal et très appréciable.

Comme viandes, vous disposez d’un choix important. Poulet, dinde, lapin, agneau, boeuf et gibier conviennent parfaitement. 1-2x par semaine des abats comme coeur de bœuf et de volaille, foie de génisse et de volaille permettent d’apporter en outre la quantité en vitamine A dont votre chiot a besoin. Les panses vertes très prisées par les chiens permettent une alternance au menu.

La viande est mélangée avec un mix de légumes crus réduits en purée. Il n’en faut que très peu comme vous pouvez le voir sur le plan  hebdomadaire ci-joint, qui a valeur d’exemple et donc modifiable selon les besoins du chiot et de vos préférences.

C’est par une alimentation naturelle variée dont la viande crue est la partie essentielle, que vous apportez à votre chiot puis chien adulte tous ce dont il aura besoin pour une vie en pleine santé.

Si vous avez accès à Internet, n’hésitez pas à vous s’inscrire sur le forum de

www.b-a-r-f.com ou vous pourrez trouver des renseignements supplémentaires, aides, et échanger, partager vos expériences avec d’autres membres dont l’éleveur de votre chiot.

Gâteries / récompenses

Les récompenses ou gâteries industrielles sont très souvent confectionnées en grande partie avec des déchets végétaux, aromatisées et souvent salées pour augmenter l’appétence.

Le choix des récompenses naturelles est très grand. Juste pour n’en citer que quelques unes :

Morceaux de fromage, morceaux de viande passé « très légèrement » dans une poêle afin d’éviter de se salir les doigts, fruits séchés comme par exemple pommes, poires, abricots.

Si vous aimez faire des biscuits, ils représentent également un bon moyen de récompenses pour votre chiens lors de cours d’éducation canine, vous trouverez quelques recettes sur

www.b-a-r-f..com

Vaccination

La protection de votre chiot et chien adulte contre les maladies par des vaccins est un sujet très discuté. Des études démontrent qu’une vaccination trop hâtive (4-6 semaines) contre la parvovirose ou gastro-entérite hémorragique est inefficace, 40% des chiots vaccinés à cet âge ne présentent aucune protection immunitaire contre la maladie. Des vaccinations administrées entre 8-12 semaines donnent des résultats nettement meilleurs.

De nos jours, la majorité des vétérinaires injectent des vaccins « multi pack » comportant plusieurs maladies. L’inoculation de ces vaccins « multi pack » provoque un stress et un affaiblissement non négligeable du système immunitaire de votre chiot.

La seule maladie pour laquelle les autorités ont émis des obligations légales est la rage, qui est transmissible à l’homme. Un chiot âgé de moins de 4 mois ne devrait pas être assommé par une vaccination contre cette maladie. En outre, tout vétérinaire responsable « ne devrait jamais » administrer ce vaccin avec d’autres sérums.

Aux USA, le protocole de vaccination reprit également par beaucoup de vétérinaires canadiens, recommande des rappels échelonnés tous les 3 ans, avec si nécessaire un titrage par une simple analyse sanguine.

En Europe, ce sont plus ou moins chaque pays qui émet la loi concernant la vaccination contre la rage qui est dans beaucoup de pays obligatoire pour les chiens catégorisés, et des règles concernant la vaccination contre les autres maladies.

Les informations concernant les études ayant motivé les USA à modifier le protocole de la vaccination (tous les 3 ans) ont manifestement un certain mal à passer l’Atlantique, vous devez alors malheureusement faire les rappels annuels.

La vaccination excessive n’est pas sans risque pour la santé de votre chien.

Parasites

Il y a une multitude de parasites divers dont le chien peut devenir l’hôte ou simplement se faire piquer (vers, puces, tiques etc). Ils peuvent parfois l’atteindre gravement dans sa santé.

Votre chiot étant nourri naturellement, vous allez vous apercevoir qu’il est un mauvais hôte pour beaucoup de ces parasites.


Vers

Il y a des vers différents pouvant causer de sérieux problèmes. L’administration d’un vermifuge permet de s’en débarrasser. Cependant, il n’y a actuellement aucune matière active permettant une activité dans la durée. Les vermifuges actuels agissent sur des parasites présents. Il est donc absolument possible que votre chiot venant juste d’être vermifugé puisse à nouveau en avoir quelques jours plus tard. De vermifuger de manière prophylactique dans des intervalles disons de tous les 6 mois peut s’avérer aléatoire. La meilleure formule : Observer votre chien.

Les symptômes d’une infestation sont : diarrhées, vomissements inexplicables, pertes de poids, léchage fréquent de l’anus ou encore frottement de l’arrière train par terre.

Votre chien étant nourri de viande crue, la digestion se fait relativement rapidement, ne laissant pas beaucoup de chances à de tels parasites de s’incruster.


Puces, Tiques et Cie

Pour protéger votre chien contre de tels parasites, vous trouvez sur le marché différents produits soit sous la forme liquide ou en collier. Certaines substances de ces produits peuvent cependant provoquer des allergies.

Hygiène

Pour la coupe des griffes, elle sera faite environ toutes les deux semaines, en même temps vous vérifierez ses oreilles, vous pouvez utiliser 1 partie égale de vinaigre et d’eau, avec un linge mince et doux. Si vous n’avez pas l’habitude de couper les griffes ou peur de blesser votre chien, une toiletteuse pour chien ou le vétérinaire sont disposés à le faire à votre place. Pour le nettoyage des oreilles, évitez l’emploi des sticks spéciaux pour les laver. Si vous les enfonciez trop profondément dans le canal auditif du chien, il est possible de le blesser gravement (tympan). Votre éleveuse(eur) ou votre vétérinaire sont tout disposés de vous montrer comment il faut faire ce petit travail.

Des chiens à poil court se contentent d’un brossage hebdomadaire en dehors de la période de la mue. Pour des chiens à poils long un brossage journalier sera nécessaire. Habituez votre chiot dès ce jour à accepter de se laisser brosser et peigner.

S’il y a déjà un animal à la maison:

S’il y a déjà d’autres animaux présents « laissez les prendre leurs marques » Vous ne devez intervenir que si par exemple, vous avez un chien voulant à tout prix commencer une petite séance de chasse personnelle derrière vos chats. Cette intervention devra être un « non » net et restera un non pendant toute la vie du chien. Mais généralement, cela se passe sans gros problèmes.

Santé préventive

Un esprit sain dans un corps sain. Fournir au physique tout ce dont il a besoin, c'est-à-dire pour l’essentiel: des relations sociales et un bon dosage de discipline

  • Faites-lui voir du pays, du monde ! Socialisez-le au maximum, emmenez-le avec vous le plus souvent possible en ville comme à la campagne.
  • Évitez de l’avoir continuellement dans les bras pour prévenir l’anxiété de séparation. Plusieurs propriétaires de chiens de petite taille réussissent à bien contrôler leur animal sans appliquer de force physique. Tout se passe au niveau du mental. Pour arriver à un tel résultat, il faut développer une complicité totale qui commence dès le jeune âge. Le chiot doit immédiatement sentir que vous êtes le patron, un patron juste, constant et cohérent. Sinon, vous risquez de vivre chez votre chien et non l'inverse.

Education

Tout chien grand, moyen ou petit à besoin d’une éducation. Il doit apprendre les comportements fondamentaux comme, s’asseoir, se coucher, s’arrêter, revenir, marcher correctement en laisse/sans laisse.

Cette éducation commence également avec le « jardin d’enfants », une école du chiot lui permettant de se sociabiliser en jouant avec d’autres congénères. Cette phase de socialisation est une des périodes les plus importantes pour le futur, elle déterminera quel adulte deviendra votre chiot. Pour choisir une bonne école de chiots n’hésitez pas à en visiter plusieurs. Si vous voyez que dans une telle école sont déjà donnés des cours d’obéissance, passez votre chemin pour aller voir ailleurs. Une école de chiot n’a pas ce rôle. Elle est faite pour que les chiots s’amusent. Les cours d’éducation se font dans des écoles de chiens.

Après 1-2 mois d’école de chiots vient le moment de suivre des cours d’éducation. Votre chien devra y apprendre le rappel, s’asseoir, se coucher, s’arrêter, la marche à la laisse/sans laisse et d’autres comportements fondamentaux. Cependant, ces cours ne seront pas suffisants. Vous devez vous attendre à travailler chaque jour l’éducation de votre chien, un des meilleurs moyens est de le faire sous forme de jeu. Au début, seulement 5-10 minutes par séance sont suffisantes. Ce travail d’éducation représente une grande fatigue pour votre chiot.

Lorsque votre chiot sera devenu un jeune chien, viendra le moment de faire le choix d’aller vers une éducation liée soit à une activité sportive ou de travail.

Le mordillement

 La majorité des jeunes chiots mordillent, ce qui est pour eux un moyen d'expression. Avec leurs petites dents aiguisées, c'est loin d'être agréable! Cependant, on ne devrait pas empêcher totalement un chiot de mordiller; il doit apprendre à contrôler sa morsure et il doit savoir que la peau humaine est fragile!

Quand le chiot vous mordille, vous pouvez émettre un petit cri aïgu comme un autre chiot ferait. Ignorez le chiot pour quelques secondes. Pour un chiot qui aime votre compagnie, c'est la pire des punitions qui existe.

Il est possible aussi de lui offrir des carottes et céleris entiers qu'il pourra mâchouiller tout en soulageant ses gencives douloureuses. Cela fera nécessairement des saletés par contre c'est moins dérangeant ramasser quelques bouts de carottes que de voir notre mobilier remodeler par notre chiot!

Offrez-lui une friandise en le manipulant, en insistant sur la tête et le visage pour l'habituer. Si votre chiot est vraiment excité pour cesser de mordiller, il est peut être temps qu'il se repose seul dans sa cage. 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre chiot. Rappelez-vous qu’il est un chien et que ses besoins ne sont pas le mêmes que pour nous les humains.

Si vous aviez besoin de renseignements et/ou aides supplémentaires n’hésitez pas à contacter votre éleveur ou alors vous pouvez venir poser vos questions sur le forum de
www.b-a-r-f.com

Exemple de repas pour des chiots

Ces plans hebdomadaires n’ont qu'une valeur d’exemple. Il est absolument possible d’inverser les rations du matin/ midi ou celle du soir. La ration journalière est fortement dépendante de l’activité et du type de chien.

Un chiot mange exactement la même nourriture qu’un chien adulte. Il est en pleine croissance et ses besoins sont donc plus importants. Un chiot devrait avoir au moins 3 repas par jour généralement jusqu’à l'âge de 6-8 mois.

Ration journalière : 4-6 % de son poids.


Plan hebdomadaire sans céréales

Matin

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Viande/mix légumes

Foie/mix légumes

Cœur +2

Fruits/Yaourt

Viande/mix légumes

Panses vertes

Fruits/Yaourt

Midi

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Viande/mix légumes

Foie/mix légumes

Cœur +2

Fruits/Yaourt

Viande/mix légumes

Panses vertes

Fruits/Yaourt

Soir

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Cous de poulets ou cous de dindes + 1

Viande + OC + 2

Cous de poulets ou cous de dindes + 1

Viande + OC + 2

Cous de poulets ou cous de dindes + 1

Panses vertes

Viande + OC + 2

1 = Huile / Alternez les huiles (lin, olive, poisson, Vita-Dem, etc.)
2 = Algues ou mélange algues/herbes

3 = Œuf cru avec coquille

OC = Os charnus, recouvert de viande (par exemple, des cous de poulet, carcasses de poulet, cuisses de poulet, queue de veau, os de veau, etc.)

Ajout
1-2 x par semaine une prise de sel
2 x par semaine une gousse d’ail

3-4 par semaine du vinaigre de cidre
Quantité
Mix légumes / 1 CS par 10 kg de poids du chiot
Cous de poulet – Augmenter de 100 g
1 cou de dinde pèse env. 500g

Plan hebdomadaire avec céréales

Matin

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Flocons/Fruits yaourt ou fromage frais

Coeur/Mix légumes

Flocons/Fruits yaourt ou fromage frais

Foie/Mix légumes

Flocons/Fruits yaourt ou fromage frais

Viande/Mix légumes

Flocons/Fruits yaourt ou fromage frais

Midi

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Viande/Mix légumes

Coeur/Mix légumes

Viande/Mix légumes

Foie/Mix légumes

Viande/Mix légumes

Panses vertes

Viande/Mix légumes

Soir

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Cous de poulets ou cous de dindes + 1

Viande + OC + 2

Cous de poulets ou cous de dindes + 1 +3

Viande + OC + 2

Cous de poulets ou cous de dindes + 1

Panses vertes

Viande + OC + 2

Jeûne : Un chiot ne doit pas jeûner

Ces plans hebdomadaires sont des exemples, modifiables en fonction des besoins du chiot et de vos préférences.

Vous avez des questions ? N'hésitez pas de les poser sur le forum.

 

© Pieter Wenk, Talma, Blublu 2006-2013
www.b-a-r-f.com
All rights reserved.

Paypal Faire un don.

Merci pour vos soutiens. Ils vont servir récolter les fonds permettant différentes actions, comme des analyses, présences aux expositions etc. 10% sont attribués pour différentes travaux de maintenance du site/serveur.

Quantité:


bed-fluent
bed-fluent
bed-fluent