Visitez le site implique l'acceptation des cookies. - Voyez plus à: Politique de confidentialité des cookies

Les substances chimiques contenues dans les croquettes pour chiens, chats et furets

ImprimerE-mail

Vous allez aimer ce petit arrêt de votre voyage.


Il y a toute une panoplie de substances chimiques qui sont obtenues par synthèse. Par exemple, croyez-vous que l'extraction du suc de betteraves sucrières se fasse sans solvant ? Ou que l'extraction des dernières gouttes d'huiles des tourteaux de soja donne de l'huile raffinée? Ou l'obtention des différents aliments issus des minoteries ? L'industrie agro-alimentaire emploie intensivement de telles substances pour ses productions, comme par exemple :

Solvants, émulsifiants, épaississeurs, oxydants, régulateurs de pH, substances de traîtement de farines diverses, lubrifiants, etc. La liste totale de toutes ses substances de synthèse utilisées serait impressionante.

Les résidus de telles substances vont naturellement se retrouver dans les différentes matières premières que les fabricants de pet-food emploient pour la formulation de leurs croquettes. Ces résidus divers et variés peuvent avoir des "inter-activités" entre eux.

A ce jour, aucun fabricant de croquettes n'a encore publié la moindre étude sérieuse et crédible sur le rôle toxicologique de ces différentes substances, ni sur leur incidence à court ou à long terme, sur la santé des animaux de compagnie.

Mais il n'y a pas uniquement les substances chimiques de production.
Les graisses animales obtenues par équarrissage doivent être stabilisées afin d'éviter qu'elles rancissent. Les conservateurs qui sont donc nécessaires, sont souvent pudiquement désignés sur les sacs d'emballages par la mention anodine : Additifs selon CE.
Leur appellation exacte est toujours occultée. Une manière commode permettant de cacher les noms des substances utilisées.

Certains de ces conservateurs sont tout simplement interdits dans les aliments destinés à la consommation humaine où leur emploi est très sévèrement réglementé.

B.H.T. (ButylHydroxyToluène) E321, Synthétique

Entre 0 et 0,5 mg
Éruptions cutanées, augmentation du volume du foie (à dose importante), accroît le risque de tumeur.
Margarines de régime, matières grasses et huiles végétales, cacahuètes salées, pommes de terre chips.

B.H.A ( HydroxyAnisole butylé) E 320, Synthétique

Retarde le rancissement.
Cancérigène possible, cholestérol, carence en vitamine D, interdit chez le nourrisson.
Chewing-gum, gâteaux secs, pommes de terre en purée déshydratée, plats préparés, de moins en moins utilisé.
Entre 0 et 0,5 mg

Extrait du Guide des additifs alimentaires.

Peut contenir des impuretés phénoliques. Lors d'essais sur des souris, on a constaté un effet inhibiteur sur le cancer. Chez d'autres rongeurs, par contre, on a constaté des tumeurs du pré-estomac. A forte dose, provoque de l'engourdissement. Risque aussi de s'accumuler dans les graisses de l'organisme. Certains auteurs le soupçonnent d'élever le taux de cholestérol dans le sang.

Il est par ailleurs:

  • suspecté de déclencher des réactions allergiques. l'IARC/CIRC le classe parmi les cancérogènes possibles.
  • suspecté de perturber la fonction endocrine (effet oestrogénique). Problématique chez les allergiques.

Éthoxyquine E324, Synthétique

Cette substance chimique est utilisée comme régulateur de croissance des céréales. Elle est présente également dans certaines peintures.

Gallate de propyle E 310, Synthétique

Cette substance de synthèse est un composant important de l'antigel des voitures. Elle est interdite, entre autres, dans l'alimentation pour enfants. Risques d'allergies en général.

Ces produits chimiques font de superbes cocktails pour Barfi, n'est-ce pas ? Mais ce cocktail est loin d'être terminé. Il y manque encore quelques substances qui se trouvent très souvent dans la formulation des croquettes, comme le ménadione connu également sous K3.

Mis en valeur comme étant une source de Vitamine K, le ménadione est une substance de synthèse très souvent ajoutée sous la forme de bisulfite. Ce n'est pas une vitamine. Dans la nature il n'y a pas de ménadione et encore moins une vitamine K3. Cette substance est interdite aux USA, en Allemagne et dans bien d'autres pays comme additifs dans les aliments pour la consommation humaine. Elle est soupçonnée de créer de problèmes rénaux et des affections hépatiques. A noter que les fabricants n'ont pas l'obligation de mentionner de telles substances comme le  ménadione, dans les ingrédients qui doivent figurer sur les sacs d'emballages.

Depuis un certain temps, les fabricants de croquettes sans doute motivés par un subit accès de responsabilité, remplacent les conservateurs énumérés, par la Vitamine E Tocophérol. En oubliant cependant de préciser par quel tour de magie, une telle vitamine devrait être en mesure d'avoir un effet de conservation au-delà de 4 à 6 mois. La magie trouve son explication dans l'achat des graisses animales, qui contiennent déjà des conservateurs tels que du B.H.T., B.H.A. ajoutés par les sociétés d'équarrissage. Grâce à cela, les fabricants n'ont plus besoin d'en rajouter, donc de le mentionner sur les sacs d'emballages.

Rejoignez les mebres du forum

 

© Pieter Wenk 2006-2013
http://www.b-a-r-f.com

All rights reserved.
This material may not be published, broadcast,
re-written or redistributed without prior permission by the author

Paypal Faire un don.

Merci pour vos soutiens. Ils vont servir récolter les fonds permettant différentes actions, comme des analyses, présences aux expositions etc. 10% sont attribués pour différentes travaux de maintenance du site/serveur.

Quantité:


bed-fluent
bed-fluent
bed-fluent